Institution ses ministères et entrée au postulat canonique

Institution ses ministères et entrée au postulat canonique

Au cours de l’Eucharistie qu’il a présidé à Kinshasa, au Scolastitat Père Claret de Mont Ngafula, ce samedi 18 février 2017, le Révérend Père Joseph Mbungu Mutu, Supérieur Délégué a conféré les ministères de lectorat et d’acolystat aux étudiants en théologie. Il a également accepté quatre postulants présenter par la préfecture de formation de commencer leur étape de postulat canonique comme l’exige nos documents six mois avant le noviciat (   ).

Son homélie lors de cette célébration eucharistique s’est articulée autour de quatre verbes tirés de la Parole de Dieu du jour : monter, contempler, descendre et croire (Cf.           ).

  • Monter : la montagne demeure un lieu spirituel très profond dans l’expérience biblique, mais aussi dans l’expérience spirituelle. Il faut monter avec tout ce que cela comporte. Les difficultés sont certes expérimentées tout au long de la montée. Lorsqu’on monte, l’ardeur d’exceller dans le bien ne doit plus s’éteindre. On est invité à aller plus loin. Quand on se trouve déjà à un certain niveau, on doit aller plus loin ; on ne doit plus descendre plus bas avec des habitudes d’autrefois. C’est parfois triste de constater que quatre postulants commencent leur étape de postulat canonique, et par la suite un seul est admis au noviciat. L’effort personnel à fournir en permanence de pouvoir réjoindre l’idéal que nous nous sommes donnés est ici mis en exergue. Il s’agit de correspondre à tout moment à l’étape où l’on est. Cette montée ne peut pas de faire par procuration. Le vécu de résolutions prises à l’entrée de cette étape s’avère nécessaire.
  • Contempler : la contemplation nous invite à l’intimité avec celui qui nous a aidé à monter et avec d’autres expériences découvertes aucours de cette contemplation. C’est cette dernière qu’il faut intensifier pendant cette nouvelle étape de formation. Il s’agit d’écouter la voix du Père qui nous parle par son Fils incarné. Quelle est l’intimité que j’aie avec Jésus-Christ qui m’appelle à le suivre ? Quelle est l’intimité que j’aie avec l’idéal de la Congrégation que je découvre pendant cette étape de ma formation. Il est question d’être avec le seigneur pour mieux être, pour mieux nous retrouver et pour mieux servir. Par ailleurs, en descendant, il faut toujours garder la distance avec la foule. Il faut être profondément enraciné dans la contemplation pour mieux discerner les vrais besoins de la foule, des hommes et des femmes vers qui nous sommes envoyés.
  • Descendre : il ne faut pas s’engager pour soi-même, pour ses propres réalisations. Il faut s’engager pour les autres, pour la communauté. Si la montée est parfois raide, difficile, la descente au contraire sereine…on se forme pour amorcer paisiblement la descente, pour mieux servir les hommes et les femmes dans leurs détresses, leurs tribulations, leurs angoisses. Ne jamais oublier les deux pieds du missionnaire : la prière et l’étude.
  • Croire : un cheminement vocationnel ne peut pas s’amoncer si l’on a pas l’expérience d’adhésion totale à celui qui nous appelle ; si l’on a pas la foi en un Dieu présent avec nous.

Il a enfin invité l’assemblée à prier pour les frères à l’honneur afin que l’étape de postulat canonique soit une nouvelle prise de conscience dans leur cheminement vocationnel en cherchant toujours à monter, à être des vrais hommes de centemplation et à avoir déjà une vision pour les gens qui sont dans le monde tout ce cela dans la foi. Que le frère qui, désormais, va être lecteur se mette réellement à l’écoute de la parole de Dieu en la proclamant avec dignité. Que nos frères qui vont devoir exercer leur acolytat soient soutenus par le Seigneur afin qu’ils correspondent à la dignité de l’autel et que la Sainte Vierge Marie rempart de la foi intercède pour chacun d’entre nous.

Christian KASEMA MASANGU, CMF

Secrétaire de la Délégation    

[Best_Wordpress_Gallery id=”9″ gal_title=”Congo”]

Encuentros de Formandos y Formadores del Cono Sur

Encuentros de Formandos y Formadores del Cono Sur

Sao Paulo, Brasil. El Encuentro de Formadores y Formandos del Cono Sur se lleva a cabo desde el 13 al 17 de febrero en la Provincia Claretiana de Brasil en la Comunidad de São Paulo.  Durante el encuentro, el padre José Cristo Rey García Paredes dirije el tema  “Misión en el Centro. Por una formación transformadora”. Participan en el encuentro los Prefectos de Formación, los formandos y los formadores de las Provincias de Perú-Bolivia, San José del Sur y Brasil, con un total de 16 participantes. Además se cuenta con la participación del Secretario de MICLA.

Meeting of Formators and Formands of Southern Cone

Meeting of Formators and Formands of Southern Cone

Sao Paulo, Brazil. The Encounter of formators and formands of Southern America took place between 13 to 17 of February in the Province of Brazil in the community of Sao Paulo. Fr. Cristo Rey Paredes was the main speaker of the theme “The Mission at the Center. A Transformative Formation“. The participants of the encounter were the Prefects of Formation, formands and fomators of the Provinces of Peru-Bolivia, San Jose del Sur and of Brazil. All in all there were 16 participants including the participation of the Secretary of MICLA.

Celebración comunitaria para el “Año de Xifre”

Celebración comunitaria para el “Año de Xifre”

El estudiante Edgar Alejandro Salgado Tapia de la Provincia de México nos ha enviado estos materiales de celebración del Bicentenario del nacimiento del P. Xifré. Los ponemos a disposición de todos, especialmente para  las casas de formación, como una guía para tener un momento de celebración comunitaria con este motivo. Encontraréis un texto con la explicación de la celebración, un PowerPoint y tres pistas (pista 1: Música instrumental; pista 2: Testigo por amor; pista 3: Hijo de María)  de las canciones propuestas.

Homiletics Course for the Claretian Scholastics of Wisma

Homiletics Course for the Claretian Scholastics of Wisma

Claretian Scholastics of Wisma, Yogyakarta, Indonesia underwent a homiletics writing course at the General Meeting Room of Wisma. They have invited Mr. Budi Sutedjo Dharma Oetomo and Maria Herjani as speakers. The two-day course took place from Saturday, February 11 to 12. The course was give in the form of group dynamics: games, speeches, and writing exercises. This course was held in view of orientating the participants in the preaching of the Gospel.

Harry Cole Putra, CMF

Profesión Perpetua de Vicente Cancino y Luis Ángel Rodríguez

Profesión Perpetua de Vicente Cancino y Luis Ángel Rodríguez

Caracas, República Bolivariana de Venezuela. Arropados por la fiesta de Nuestra Señora de Lourdes y por el aniversario de la aprobación de nuestras constituciones, este pasado 11 de febrero, celebramos con alegría la profesión perpetua de nuestros hermanos Vicente Cancino y Luis Ángel Rodríguez. La misa dio inicio a las 10:00 am en la parroquia Claret de Los Dos Caminos, Caracas, Venezuela. Estuvo presidida por el P. Marcos Garnica CMF, Prefecto de Formación de la provincia de México. Fue una celebración muy emotiva a la que asistieron amigos y gente muy cercana tanto del barrio de Petare como de grupos pastorales, especialmente los juveniles, también hicieron presencia compañeros del Instituto de Teología para Religiosos. Después de la celebración se invitó a toda la comunidad a pasar al colegio de las hermanas franciscanas para disfrutar de un compartir con comida y música. Vicente y Luis Ángel agradecen a Dios y a toda la comunidad por esta experiencia que les compromete a seguir respondiendo con alegría y generosidad a la vocación misionera.